Gestion classe

Les centres d’autonomie

Cela fait plusieurs années que je travaille avec les centres d’autonomie… sans vraiment être tout à fait satisfaite de la gestion de ces centres et de l’organisation. Donc, cette année, gros changement; nouvelle réorganisation (merci 1institalastation pour l’inspiration 😘).

Dans cet article, je vais vous présenter brièvement la gestion et l’organisation. En fin d’article, des liens vous renverront vers les activités des centres de la classe. (Ces articles sont en construction… Je vais essayer de présenter une ou deux activités par semaine, restez donc connectés si ça vous intéresse 😉)

Pourquoi?

  • Pour offrir des moments, des espaces pour manipuler, pratiquer de manière ludique ce qui a été vu (ou ce qui est à voir) en réutilisant du matériel / des jeux abordés en apprentissage
  • Pour développer l’autonomie des enfants
  • Pour instaurer des pratiques quotidiennes, des rituels qui permettent à chaque enfant de savoir ce qu’il doit faire dès qu’il rentre en classe
  • Pour me dégager du temps, chaque jour, pour des entretiens individuels avec les élèves

Quand?

Dans mon horaire, les centres d’autonomie ont lieu le matin, après les rituels. Ils commencent vers 8h45 et se terminent vers 9h20. On prend ensuite 10 minutes pour discuter au coin rassemblement de ce que l’on a fait dans les centres, de ce que l’on a appris ou apprécié.

Comment?

A 8h25, les enfants entrent en classe, enfilent leurs chaussons/pantoufles puis réalisent les rituels du matin (présences sur ClassDojo, calendrier/date, chaque jour compte, …) pendant 15 minutes. A partir de 8h45 (jusque 9h20-9h30), c’est un temps de travail en autonomie dans les centres.

J’ai repris le panneau des prénoms d’ 1institàlastation où chaque enfant dispose de 7 étiquettes (même si pour le moment, nous n’en utilisons que 6 vu que j’utilise 6 centres) de couleurs différentes qui correspondent chacune à la couleur d’un centre.

Aucune description de photo disponible.

Sur les tables des différents centres se trouvent une boite de couleur dans laquelle les enfants déposent leur étiquette prénom.

Ils réalisent alors les activités proposées dans le centre (certaines sont parfois imposées, parfois c’est totalement libre). L’intérêt du panneau avec les étiquettes prénoms est que, chaque enfant est obligé de passer dans chaque centre avant de pouvoir revenir à celui qu’il avait choisi au départ. Pour ceux qui préfèrent le centre des maths, comme ils ont déjà placé leur étiquette prénom dans la boite du centre de math le 1er jour, elle n’est plus disponible sur le panneau… ils sont donc obligés de choisir une autre couleur, et donc de passer dans les autres centres, avant de revenir faire une activité en math. De mon côté, cela me permet de voir quels enfants sont déjà passés dans quelles activités et de changer les activités imposées quand il n’y a plus d’étiquettes prénoms sur le panneau.

Pendant cette période où les enfants travaillent seuls (ou en binôme), je prends le temps de voir chaque enfant pendant 10 – 15 minutes en individuel, pour retravailler avec lui une notion qui n’avait pas été bien comprise, pour remanipuler certaines choses, pour travailler la fluidité en lecture ou juste… pour l’observer travailler de manière autonome dans les centres. Dégager une plage horaire quotidienne dans mon planificateur me permet de pratiquer la différenciation et la remédiation de manière plus efficace que les années précédentes, je trouve. Avant, j’avais un petit cahier où je notais mes observations, les enfants avec qui je devais retravailler telle ou telle chose… sans avoir forcément le temps de refaire au bon moment une remédiation efficace par rapport à ce que j’avais observé. Ici, en plus de la remédiation immédiate quand on travaille en petit groupe, je m’octroie et je leur octroie un moment, en individuel, où on prend le temps de bien réexpliquer, remanipuler.

Vers 9h20, une alarme informe les enfants qu’ils doivent ranger leur matériel et venir au coin rassemblement. On prend 5-10 minutes pour partager ce que l’on a apprécié / appris / travaillé / durant cette période.

Comment me lancer?

Perso, après avoir vu certaines “cyber-collègues” se lancer dans les centres d’autonomie, j’ai voulu en apprendre un peu plus sur le sujet. Je me suis donc procurer ces ouvrages, aux éditions Chenelière, qui m’ont permis d’y voir un peu plus clair et de réfléchir à la manière dont je voulais me lancer…

N’hésitez pas aussi à aller voir les blogs des collègues, ça vous donnera plein de pistes, d’idées pour adapter cette pratique dans vos classes! 😉

Quel budget?

C’est toujours le nerf de la guerre… J’avoue, j’investis beaucoup de ma poche pour acheter des activités pour ma classe (merci Marketplace, Vinted, les brocantes et tous les sites de seconde main … 😁). Mais je comprends et respecte tout à fait aussi les personnes qui trouvent que ce n’est pas à l’enseignante de puiser dans ses deniers personnels pour aménager sa classe! (En vrai, à part les instits qui volent toujours leur maison (parce que cette petite table basse ne va plus avec mon salon ➡ hop dans ma classe), leurs propres enfants (t’façon ça faisait un jour ou deux qu’ils n’utilisaient plus ce jeu ➡ hop dans ma classe!), … qui fait ça??? 🤔🤣).

Il n’est pas nécessaire de commencer avec 50 activités différentes ! Commencer par faire le tri de vos armoires de classe (d’école) pour voir les jeux / le matériel qui dort là gentiment et mettez-le à la disposition des enfants ! N’hésitez pas aussi à faire appel aux dons ! Et construisez vos espaces petit à petit, sans stress 😉

Quels centres?

Pour le moment, j’ai 6 centres en classe.

(Cliquez sur un centre pour accéder aux activités proposées. Attention, ces articles sont en construction !)

Mais je pense que ça va encore évoluer dans les semaines / mois à venir car j’aimerais proposer aussi un centre artistique / de création (style “coin fablab”) mais je dois encore réfléchir à la manière dont je vais le proposer aux enfants…

Si vous voulez voir concrètement à quoi cela ressemble, je vous donne rendez-vous sur ma chaine YouTube 😊 (ici).


Please follow and like us:

6 commentaires

  • Edéfia

    Merci pour vos deux articles sur le plan de travail et les centres d’autonomie. Je cherchais quelque chose de simple à mettre en place dans ma classe de GS/CP et je viens de trouver mon bonheur. Merci beaucoup.

    • mmeannelise

      Merci d’avoir pris le temps de me laisser un commentaire 🙂 Ca me fait plaisir de savoir que mes réflexions sont utiles et inspirent 🙂

  • Edéfia

    Bonjour et merci pour toutes ces publications. Je dévore votre blog avec un grand plaisir.
    Sur votre emploi du temps, je vois des périodes consacrées au centres d’autonomie et une période consacrée aux ateliers. Quelle est la différence entre les deux ?

    • mmeannelise

      Merci pour le gentil commentaire 🙂
      Les centres d’autonomie regroupent des activités que les enfants peuvent faire de manière totalement autonome. Je ne repasse pas derrière pour valider le travail qu’ils ont fait. Ce sont des puzzles (géographiques, du corps humain, …), manipulations, jeux mathématiques (balance numérique, tapis de 100, …), écoute d’histoires, lecture autonome, …
      Pour les ateliers, même s’ils ne sont pas en atelier dirigé avec moi, je valide le travail que les enfants ont fait. L’enfant a une feuille de route où je valide ou non la réussite de l’atelier. Ce sont des “exercices ludiques” par deux-trois sur les notions qui ont été travaillées la semaine précédente (ex. : jeu de plateau sur le genre et le nombre du nom; jeu de bataille sur les décompositions des nombres, …)
      N’hésitez pas si vous avez d’autres questions ou si ma réponse n’est pas assez claire 😉

Répondre à Maîtressemotivée Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *