Projets,  Vocabulaire

Vocabulaire autour du monde

Depuis quelques années, je m’interroge sur la manière d’enseigner le vocabulaire à mes élèves. J’ai déjà testé plusieurs outils et méthodes (mots du jour, mur de mots, mots-images, via des jeux de société, de manière spontanée grâce à la littérature jeunesse, …). Mais je n’ai jamais vraiment été satisfaite. Je n’arrivais pas à exploiter cela de manière vraiment efficace.

En juin de l’année dernière, je suis tombée sur la story Instagram de Kristel (voir 𝓪𝓫𝓼𝓸𝓵𝓾𝓶𝓮𝓷𝓽 son compte ici) qui présentait un podcast sur l’enseignement du vocabulaire. Dans ce balado, Gabrielle Joli-Coeur, orthopédagogue à Montréal, nous présente un projet qu’elle a mis en place dans son école, en collaboration avec Nathalie Sévigny (enseignante) : “𝕃𝕒 𝕔𝕦𝕝𝕥𝕦𝕣𝕖 𝕒𝕦 𝕓𝕠𝕦𝕥 𝕕𝕖𝕤 𝕕𝕠𝕚𝕘𝕥𝕤”. Ce projet collaboratif met en lien l’enseignement du vocabulaire avec l’ouverture sur la diversité culturelle grâce à la littérature jeunesse. Du coup, avant de continuer à lire cet article, je vous invite 𝓿𝓲𝓿𝓮𝓶𝓮𝓷𝓽 à aller écouter le podcast (saison 2 épisode 3) sur l’enseignement du vocabulaire (ici) et à visiter le site du projet qui a vu le jour dans leur école (ici).

Pour m’aider dans l’élaboration de mon projet, j’ai pris quelques notes de mon écoute du podcast et j’en ai fait une infographie. Je vous la mets ici, elle pourrait vous être utile à vous aussi. 😊

Bref, vous imaginez bien qu’après avoir écouté cette merveille, mille et unes idées ont germé chez moi 😅. Je me suis penchée ensuite sur des activités qui seraient pertinentes pour réinvestir les mots de vocabulaire. Je suis tombée sur ces trois articles (ici, ici et ) que je vous invite vraiment à aller lire si vous voulez pousser la réflexion un peu plus loin que ce que je raconte ici 😉. En (très gros) résumé, il y est dit que la connaissance d’un mot comprend trois aspects :

  1. Sa forme : aussi bien orale qu’écrite ainsi que tous ses constituants (phonèmes, graphèmes, morphèmes, syllabes)
  2. Son sens : comme expliqué au début d’article, il sera important de proposer une définition qui conviennent à tous les élèves (et pas seulement celle du dictionnaire qui comportera peut-être des mots inconnus ou dont le sens n’est pas totalement acquis)
  3. Son utilisation : utiliser les mots en contexte pour mieux comprendre les relations entre les mots

Il est donc essentiel que les activités de réinvestissement proposées balayent ces trois aspects du mot et 𝐟𝐚𝐬𝐬𝐞 𝐥’𝐨𝐛𝐣𝐞𝐭 𝐝’𝐮𝐧 𝐞𝐧𝐬𝐞𝐢𝐠𝐧𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭 𝐩𝐥𝐮𝐫𝐢𝐝𝐢𝐦𝐞𝐧𝐬𝐢𝐨𝐧𝐧𝐞𝐥 𝐞𝐭 𝐞𝐱𝐩𝐥𝐢𝐜𝐢𝐭𝐞 afin de maximiser l’effet de notre enseignement de nouveaux mots de vocabulaire. De plus, cela contribuera au développement des habiletés en lecture et écriture chez nos élèves. On constate donc que 𝒍𝒆 𝒗𝒐𝒄𝒂𝒃𝒖𝒍𝒂𝒊𝒓𝒆 𝒅𝒆𝒗𝒓𝒂 𝒔𝒆 𝒕𝒓𝒂𝒗𝒂𝒊𝒍𝒍𝒆𝒓 𝒂𝒖𝒔𝒔𝒊 𝒃𝒊𝒆𝒏 à 𝒍’𝒐𝒓𝒂𝒍 𝒒𝒖’à 𝒍’é𝒄𝒓𝒊𝒕 (et que vocabulaire et orthographe sont donc fortement liés). Les activités de réinvestissement seront donc classées selon ces trois aspects et varieront d’un album (puisqu’on partira d’albums pour dégager les mots de vocabulaire à étudier) à l’autre (tout en gardant le même style d’activité afin de rendre les enfants au maximum automnes au fur et à mesure de l’année).

En conclusion, je me suis donc inspirée de toutes ces informations et du projet “La culture au bout des doigts” pour construire le mien, axé sur 𝒍𝒂 𝒍𝒆𝒄𝒕𝒖𝒓𝒆, 𝒍𝒆 𝒗𝒐𝒄𝒂𝒃𝒖𝒍𝒂𝒊𝒓𝒆, 𝒍𝒂 𝒅𝒊𝒗𝒆𝒓𝒔𝒊𝒕é 𝒄𝒖𝒍𝒕𝒖𝒓𝒆𝒍𝒍𝒆 (𝑬𝑷𝑪), 𝒍’é𝒗𝒆𝒊𝒍 𝒂𝒖𝒙 𝒍𝒂𝒏𝒈𝒖𝒆𝒔 𝒆𝒕 𝒍𝒆𝒔 𝒂𝒓𝒕𝒔. Ce qui tombe très bien avec l’arrivée des nouveaux programmes et référentiels qui prônent ce genre de projet interdisciplinaires pour donner plus de sens et favoriser la création de liens entre les apprentissages 😊.

Introduction

Voyage 1 – Destination l’Europe

Voyage 2 – Destination ???

Voyage 3 – Destination ???

Voyage 4 – Destination ???

Voyage 5 – Destination ???

Please follow and like us:

2 commentaires

    • mmeannelise

      Les activités que je vais proposer dans les prochains articles seront destinés à des élèves de première, deuxième ou troisième années primaires. Mais c’est facilement adaptable chez les plus grands 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *